COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

Chez Doris

Don exceptionnel : 1 million $ pour le refuge de jour pour femmes Chez Doris

Montréal, le 6 mai 2018 – Le refuge de jour pour femmes Chez Doris reçoit un don exceptionnel d’un million de dollars de Andrew Harper, homme d’affaires montréalais à la retraite. M. Harper, aujourd’hui âgé de 95 ans, était propriétaire d’une entreprise spécialisée dans l’importation et la distribution de biscuits et de chocolats, entreprise qu’il a dirigée avec sa défunte femme, Carole. En l’honneur de ce don, l’immeuble de Chez Doris, situé au 1430, rue Chomedey à Montréal, portera désormais le nom de Carole et Andrew Harper.

M. Harper sera honoré aujourd’hui dans le cadre de l’événement L’heure du Thé, qui aura lieu à 15 h à la salle de réception du Pavillon des Sœurs Grises de l’Université Concordia, située au 1190, rue Guy. Plus de 200 participants y prendront part, de même que le ministre responsable des Affaires autochtones, M. Geoffrey Kelley, et la ministre responsable de l’Accès à l’information et de la Réforme des institutions démocratiques et ministre responsable des Relations avec les Québécois de langue anglaise, Mme Kathleen Weil.

« Après avoir presque fermé nos portes en 2014, sans compter les travaux majeurs qu’il a fallu faire sur notre édifice en 2017, ce don exceptionnel et inattendu permettra à Chez Doris de réaliser sa mission à plus grande échelle. Toujours en continuant de combler les besoins de notre clientèle actuelle, nous évaluons la possibilité d’augmenter notre offre de service pour les femmes en difficulté au centre-ville. Étant donné le grand nombre de femmes que Chez Doris a aidé au cours de ses 41 années d’existence ainsi que notre vision de l’avenir, M. Harper a été convaincu que son geste philanthropique aurait un impact des plus importants. Cela est d’autant plus vrai dans un contexte où on constate une escalade de la pauvreté et une augmentation du nombre de femmes qui sont sans abri ou susceptibles de le devenir dans la grande région de Montréal. Au fil des discussions avec M. Harper et son comptable, sa contribution est passée de 10 000 $ à un million de dollars! », déclare Marina Boulos-Winton, directrice générale de Chez Doris.

L’impact direct de la famille Harper dans le quotidien de plus de 1600 femmes
« Avec le décès de ma femme bien-aimée et le succès professionnel que nous avons connu, je sentais ma responsabilité grandissante de redonner à la communauté. Carole et moi avons eu la chance de bien gagner notre vie et je voulais contribuer à une organisation qui aide les plus défavorisés et qui n’est pas loin de mon quartier. J’invite les hommes et les femmes qui veulent faire une différence à investir dans l’organisme qui joue un grand rôle pour améliorer notre société », souligne Andrew Harper.

Le recensement de 2015 a permis de conclure que la majorité des itinérants utilisent des centres de jours pour survivre à leurs besoins. Chez Doris est le seul centre de jour ouvert 7 jours sur 7, sans aucune limite d’utilisation hebdomadaire pour les bénéficiaires.

Des besoins en hausse pour la face la moins visible de l’itinérance
Les besoins des femmes en difficulté ne cessent de croître au centre-ville de Montréal. En 2017-2018, 551 femmes visitaient Chez Doris pour la première fois, une augmentation de 58,79% par rapport à l’année dernière. La clientèle de Chez Doris est composée de 31 % de francophones, 21 % d’anglophones, 19 % de femmes autochtones, et 29 % des autres communautés culturelles.

« La récente augmentation du nombre de nouvelles bénéficiaires est en grande partie attribuable aux demandeurs d’asile qui cherchent des articles de première nécessité comme des vêtements, des produits d’hygiène et des articles pour commencer une nouvelle vie à Montréal. De plus, nous continuons de voir une frange de la population chez les femmes vieillissantes qui vivent dans la précarité et une migration de femmes inuits en provenance du Nord en raison de pénuries de logements et de leur sur judiciarisation. Parmi les femmes autochtones, il y aura une augmentation de l’itinérance pendant l’été, car c’est le moment où elles se rendent dans les grands centres urbains comme Montréal », explique Marina Boulos-Winton.

Le gouvernement répond aussi présent
« La Ville de Montréal est fière d’être partenaire de Chez Doris pour répondre aux besoins des femmes en situation d’itinérance. Il s’agit d’un organisme qui accueille celles qui sont souvent parmi les plus vulnérables et qui ont besoin d’un soutien inconditionnel. L’appui des gouvernements et celui des Montréalais, dont M. Harper est un digne représentant, est essentiel pour que se poursuive cette tradition de solidarité », a souligné Valérie Plante, mairesse de Montréal.

« Réduire la pauvreté et l’itinérance est l’affaire de tous et notre gouvernement soutient cet objectif commun. Nous sommes heureux de pouvoir compter sur de grands Montréalais comme M. Harper dans notre communauté afin de mettre l’épaule à la roue », ajoute Marc Miller, député libéral de la circonscription de Ville-Marie—Le Sud-Ouest—Île-des-Sœurs à la Chambre des communes du Canada.

Offrir un lieu pour se reposer, manger et pour d’autres besoins essentiels, 7 jours sur 7, grâce à tous les Montréalais
Même si le budget de fonctionnement annuel est de 1,68 million de dollars, il ne suffit pas à la demande. « Chez Doris lance un appel à tous les Montréalais pour combler les besoins du centre. D’année en année, les bénévoles consacrent environ 6 000 heures à faire de Chez Doris une maison accueillante. Sans leur aide, de nombreux programmes et services offerts ne seraient pas disponibles. Nous acceptons toutes les formes de dons pour soutenir nos opérations, que ce soit de la nourriture, des produits d’hygiène et pharmaceutiques, des vêtements pour femmes, des titres de transport, des cartes-cadeaux, des articles ménagers et, bien entendu, des contributions financières », illustre Talar Dikijian, présidente du conseil d’administration.

Pour faire un don
Il est possible de faire un don au refuge de jour pour femmes Chez Doris en ligne au lien suivant : https://bit.ly/2I1Nn5J.

Remerciements spéciaux
L’événement L’heure du Thé Chez Doris est rendu possible, en grande partie, grâce au soutien de nos donateurs et commanditaires. Un merci spécial à nos trois commanditaires platine pour cette année : Ivanhoé Cambridge, Groupe Leclair et Marcelle.

À propos de Chez Doris
Chez Doris offre des services et des programmes pour répondre aux besoins les plus élémentaires et immédiats des femmes en matière de lutte contre l’itinérance, la pauvreté, la maladie mentale et/ou la toxicomanie. C’est le seul refuge de jour pour femmes à Montréal ouvert 7 jours sur 7, de 8 h 30 à 15 h. Les services comprennent : déjeuner et dîner, accès aux douches, aux produits d’hygiène et à un vestiaire, sacs de nourriture d’urgence, 6 lits de répit, renseignements téléphoniques et références, services de garde et programme de gestion financière, programme d’aide aux Inuits, programme de logement pour les femmes autochtones, services de santé et de santé mentale, services juridiques et de préparation de déclarations d’impôt, ainsi que des programmes d’intégration éducative et sociorécréative. Le programme d’accueil de Chez Doris reçoit jusqu’à 100 femmes par jour, ce qui représente environ 26 000 visites par année, et fournit plus de 37 000 repas annuellement. www.chezdoris.org.

-30-

RELATIONS MÉDIAS :
Véronique Arsenault, Communications, Exponentiel Conseil
Cell. : 514-238-6836
varsenault@exponentielconseil.com

SOURCE : La Fondation du refuge pour femmes Chez Doris
Marina Boulos-Winton, Directrice générale
Cell. : 514-654-7597
marina.boulos@chezdoris.org