5 raisons pour lesquelles vous devriez faire du bénévolat dans un refuge

La première fois que j’ai franchi les portes de Chez Doris en 2007, une charmante animatrice, Betty, m’a accueillie avec un sourire radieux à la réception. J’avais un sac de vêtements pour femmes à donner et, timidement, je leur ai demandé s’ils cherchaient des bénévoles. Avais-je de réelles compétences à offrir? Est-ce que je me sentirais contrariée de travailler avec les sans-abri et rentrerais chez moi avec le même sentiment? Je savais seulement que je voulais faire quelque chose avec mon temps libre qui n’ait rien à voir avec le travail ou les études et en quelque sorte aider les femmes de ma ville. Betty m’a mis en contact avec sa collègue Shannon qui a dit qu’ils cherchaient quelqu’un pour animer une activité avec les femmes les fins de semaine. Ensemble, nous avons convenu que je pourrais offrir des séances de maquillage et des manucures tous les dimanches de 10 h à 15 h et voir ce qui se passe. J’ai fait cela pendant 3 ans et l’impact a été un changement de vie des plus inattendus et des plus positifs.

1. Les organismes à but non lucratif font beaucoup avec très peu
Un refuge pour femmes comme Chez Doris transforme les dons en ressources et en biens précieux. Du vêtement à la nourriture et aux fournitures d’art, le personnel trouve des moyens créatifs pour nourrir, vêtir et fournir des outils pour favoriser les interactions sociales; les dons de denrées servent à préparer des repas chauds ou des paniers de nourriture, les chandails en laine sont recyclés pour confectionner des mitaines.

2. Comprenez vos voisins – les sans-abri
Un refuge de jour comme Chez Doris est un premier pas pour beaucoup de femmes. La maltraitance, la pauvreté, la maladie mentale et l’isolement social les amènent à demander l’aide de Chez Doris lorsque toutes les autres ressources ont échoué. Les lits et les endroits pour les femmes sont limités et sous-financés à Montréal. Une visite au refuge est une prise de conscience; 100 femmes peuvent y venir chaque jour.

3. Découvrez et perfectionnez vos compétences relationnelles
Le bénévolat à Chez Doris vous mettra en contact avec d’autres bénévoles et des membres du personnel ayant une expérience et des connaissances à partager. Travailler avec les femmes est une leçon de patience, de gentillesse et d’écoute. Le simple fait de leur parler et de passer du temps avec elles est en grande partie la qualité première d’un bénévole.

4. Le bénévolat est bon pour l’esprit
Les médecins affirment que l’isolement social est un obstacle à la guérison de l’esprit et du corps. La satisfaction que l’on ressent après avoir passé quelques heures à rendre quelqu’un heureux est sans prix; vous avez fait une différence dans la vie de quelqu’un qui avait besoin de sortir de la solitude. Les femmes que j’ai rencontrées et que j’ai fréquentées au refuge sont tellement heureuses de pouvoir parler à une personne. Elles attachent de l’importance aux interactions avec les autres, ce que nous tenons pour acquis. Dans la rue, elles sont ignorées et évitées. Au refuge, elles sont appréciées et se sentent chez elles. Il est gratifiant de savoir que vous avez le pouvoir de rendre quelqu’un heureux en passant simplement du temps avec eux.

5. Vous pouvez faire une différence dans votre ville
Si le fait de voir des sans-abri quotidiennement vous rend mal à l’aise, envisagez de faire du bénévolat dans un refuge. C’est une expérience concrète où vous pouvez constater l’impact de donner de son temps aux moins fortunés. Si vous n’avez pas le temps de faire du bénévolat, choisissez un refuge et demandez-leur comment vous pouvez aider. Vous pouvez collecter de la nourriture, des fonds, organiser une activité ou acheter des billets pour l’une de leurs activités de collecte de fonds. Ils seraient heureux de vous rencontrer.

Talar Dikijian
Bénévole et membre du conseil d’administration
Chez Doris